Le bâtiment de jonction, le plus gros chantier à Orly depuis 1971 !

Actualités - Pharaonique le futur (Mode Protégé) - Microsoft Word 2016-10-26 17.14.20

Orly. Le futur bâtiment de jonction, qui reliera les terminaux Sud et Ouest en 2019, va sortir de terre cette année. C’est le plus gros chantier à Orly depuis 1971. (DR.)

C’est un mastodonte qui s’apprête, progressivement, à sortir de terre. Si les travaux du futur bâtiment de jonction des terminaux Ouest et Sud de l’aéroport d’Orly ont débuté en 2015, c’est bien en 2016 qu’on rentre dans le dur. Et pour la plateforme aéroportuaire du sud-Paris, c’est le plus gros chantier depuis 1971 et l’arrivée d’Orly Ouest.

C’est un investissement pharaonique de 450 M€ qui a été lancé par Aéroports de Paris pour une transformation qui va changer le visage d’Orly. « Plus d’espace, un meilleur confort et plus de services pour les passagers », assure Franck Mereyde, le patron d’Orly. Le nouvel Orly devrait permettre de faire passer l’aéroport du sud-Paris au niveau des meilleurs standings d’accueil européen, avec des nouvelles bornes d’enregistrement. Mais la création de ce bâtiment doit surtout permettre d’accueillir 32,5 millions de passagers par an, contre 29,7 millions actuellement. Ce qui fait craindre à nombre d’élus et d’associations alentours – Orly est installé dans une zone fortement urbanisée – que ce bâtiment ne représente « une 3e  aérogare déguisée », et ne provoque ainsi une hausse du trafic et des nuisances. Au total ce sont 80 000m² de surface qui vont ainsi commencer à pousser en 2016.

Salle d’embarquement neuve, nouvelles destinations

La « jetée est », une nouvelle salle d’embarquement internationale, de 12 000m² conçue pour les gros-porteur, doit ouvrir d’ici avril. Fruit d’un investissement de 70 M€, elle doit permettre à des avions dont l’embarquement se faisait via une navette de se faire « au contact direct ». « On leur permet d’exploiter les mêmes avions dans des meilleures conditions »,précise Franck Mereyde,qui assure que les compagnies y affrétant  des gros porteurs possédaient déjà ces avions à Orly. 2016 devrait aussi voir l’arrivée de nouvelles destinations depuis Orly. « Parmi lesquelles quelques surprises,ou le renforcement  de certaines destinations »,explique Franck Mereyde. Une ligne pour New-York doit ouvrir en juin,les autres nouveautés devraient principalement être européennes.

 

Quentin Laurent | 25 Janv. 2016, 15h38