Véritable extension des terminaux Sud et Ouest de l’aéroport Paris-Orly, la Jonction est un nouveau bâtiment de 80 000 m² destiné à l’accueil des passagers.

Le Groupe ADP investit 385 millions d’euros dans le cadre de ces travaux, inscrits dans le nouveau Contrat de Régulation Economique (CRE) qui couvre la période 2016-2020.

Optimiser le service pour nos clients

+ de flexibilité

Des équipements performants : Une offre complète comprenant un système de traitement et de livraison bagages efficace et rapide, une offre dédiée de salons pour la clientèle affaires et la mise en place des meilleures technologies (calcul du temps d’attente, disponibilité des ressources…).

+ de flexibilité

Des flux optimisés : Un nouvel accueil des voyageurs au cœur de la plateforme, une simplicité d’orientation pour le passager dans un terminal unique.

+ de flexibilité

Des opportunités pour le trafic : Une infrastructure flexible pour les compagnies aériennes avec des zones d’embarquement modulables (Schengen / Internationales) et des postes avions mixtes pour traiter des moyens ou des gros porteurs.

Construire aux meilleurs standards aéroportuaires internationaux

Une architecture ambitieuse et moderne

Le choix de la lisibilité : Le futur bâtiment sera constitué de trois niveaux avec une zone départ, une zone arrivée, une zone débarquement et correspondance. Résolument moderne et  lumineux, il s’inscrira en continuité architecturale avec les terminaux Sud et Ouest, notamment grâce à l’affirmation de l’horizontalité. Dans les zones intérieures, l’accent sera mis sur la parfaite lisibilité des lieux et plus particulièrement sur les parcours des passagers afin qu’ils soient les plus intuitifs possibles.

Une architecture ambitieuse et moderne

L’engagement pour la lumière : Tout au long de leurs parcours, les passagers bénéficieront de larges vues vers l’extérieur et d’une forte présence de lumière naturelle, grâce notamment à la grande hauteur sous plafond, aux verrières en toiture et surtout aux deux façades depuis l’entrée principale et la piste. Ces dernières, longues de 210 mètres, seront entièrement vitrées. Cette lumière se reflètera sur les ambiances claires rendues possibles grâce au marbre blanc et aux habillages laqués blancs.

S'adapter à la mutation du trafic

+ d'espace et + de confort

Croissance du trafic, développement des destinations internationales, les passagers restent plus longtemps dans les terminaux et ont de nouvelles attentes : plus d’espace, plus de confort, plus de services…L’aéroport doit s’adapter à ces évolutions, tout en respectant le nombre de créneaux d’atterrissage et de décollage limité à 250 000 par an.

Créer de la valeur

Des retombées economiques et sociales pour le territoire

Un engagement pour l’emploi : Le chantier va mobiliser 550 travailleurs pendant 4 ans. Le bâtiment de jonction une fois mis en service générera 2 600 emplois directs et 8 500 emplois indirects.

 

Des retombées economiques et sociales pour le territoire

Un engagement social : Une clause d’insertion sociale engage l’ensemble des prestataires du chantier à dédier 5% des heures travaillées à l’insertion sociale, soit un total de plus de 100 000 heures à réaliser par des travailleurs du 94 et du 91 en insertion professionnelle.

 

Assurer les meilleures garanties environnementales

Préservation de l'environnement

Un projet qui optimise l’efficacité énergétique : Avec une certification environnementale ISO 14001, une démarche HQE  « certifiée excellente » dans la conception du bâtiment (Certivéa), le chauffage et l’eau chaude produits grâce à l’énergie renouvelable (Géothermie) et le respect de la réglementation thermique de 2012.

Préservation de l'environnement

Un projet qui préserve l’écosystème : Avec de nombreux exemples de gestion durable des travaux comme la signature d’une charte environnement sur la gestion de chantier et la mise en place du tri sélectif de tous les déchets de chantier par toutes les entreprises du chantier.

Piloter un chantier unique

Un chantier complexe

Ce chantier majeur s’étale sur quatre ans (2015-2019) et constitue un défi technique pour le Groupe ADP puisque les travaux, réalisés « sous exploitation », nécessitent de limiter l’impact sur la gestion du trafic quotidien. Ce projet est aussi l’opportunité de mettre en œuvre certaines innovations comme la technologie Building Information Modeling (BIM) qui permet d’optimiser la conception, la réalisation et la future maintenance d’un ouvrage grâce à un processus de modélisation 3D.

CAP
SUR
2019

Découvrir

Le calendrier des étapes du projet de transformation de l’aéroport Paris-Orly.

Fondations

Montage de la charpente

Naissance d'un bâtiment

Mise en service du bâtiment

Un lieu intermodal

Fondations

Démarrage fin 2015

Démolition et fondations :

40 000 m2 de démolition de dalles aéronautiques
392 pieux
460 ml de parois moulées
55 barrettes
40 000 m2 de terrassement

Montage de la charpente

Démarrage juin 2016

4 200 tonnes de charpente.
Structure en béton et niveaux en superstructure en charpente métallique.

Naissance d'un bâtiment

2ème trimestre 2017

Bâtiment clos et couvert.
Un bâtiment de 80 000 m²
18,50 m de hauteur
250m de longueur
120m de largeur

Mise en service du bâtiment

Printemps 2019

Capacité du bâtiment : 8 millions de passagers.

Un lieu intermodal

2024

Le prolongement  de la ligne 14 reliera directement l’aéroport Paris-Orly au centre de Paris et à la gare de Lyon dès 2024. La construction de la ligne de métro n°18 permettra ensuite de se rendre directement au plateau de Saclay et à Versailles.